Comment faire…

UNE INFUSION : L’infusion se prête bien à la majorité des plantes.

  1. Placer 1 c. à thé de plante dans un infuseur et celui-ci dans la tisanière. Verser 1 tasse d’eau bouillante.
  2. Couvrir et laisser infuser 3 à 5 minutes.
  3. Le temps d’infusion écoulé, retirer l’infuseur.

UNE DÉCOCTION : La décoction est surtout utilisée pour les tiges et racines.

  1. Placer 2 c. à soupe dans un chaudron en acier inoxydable (éviter l’aluminium) avec 1 tasse d’eau froide.
  2. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter 10 minutes.
  3. Retirer du feu et laisser reposer 10 à 20 minutes.
  4. Filtrer.

UNE MACÉRATION : La macération vise à préserver les constituants de la plante qui pourraient être altérés par l’eau chaude.

  1. Placer les plantes dans un pot, les arroser d’eau froide et laisser macérer toute la nuit.
  2. Le lendemain matin filtrer.

UNE HUILE DE MACÉRATION:

  1. Placer la plante dans un pot de verre sans tasser et recouvrir d’huile d’olive de première pression.
  2. Laisser macérer avec un couvercle ajouré pendant 21 jours dans un endroit sombre en renversant le pot quelques fois pour bien mêler.
  3. Passer et conserver dans des bouteilles ambrées.

Dans la majorité des cas, les huiles sont réalisées avec des fleurs fraîches récoltées par temps très sec. Pour les autres parties de la plante, il faut procéder à un séchage avant d’incorporer à l’huile.

Il est possible d’ajouter de la cire d’abeille pour solidifier le mélange. Nous parlerons alors d’un cérat (ou pommade).

UN ONGUENT : Les onguents sont préparés à base de graisses animales. Elles seront fabriquées à partir d’une macération de plante dans de la lanoline, du saindoux, du suif, de la graisse d’oie ou d’ours. Les onguents sont faciles d’utilisations et seront aussi très utiles pour le voyage et les petites blessures.

UN ENVELOPPEMENT : Les enveloppements peuvent être frais ou chauds et sont toujours à base d’eau. Ils peuvent être placés à différents endroits du corps selon les besoins (enveloppement du cou, des pieds ou enveloppement court). Ils peuvent aussi être camphrés, vinaigrés selon l’effet recherché.

UN LAVAGE : Les lavages seront surtout utilisés pour nettoyer une blessure quand il est difficile d’y appliquer une compresse. Des infusions ou des décoctions seront utilisées pour réaliser les lavages.

UN BAIN : Les bains (de pieds, de siège, de bras ou complet) seront tant qu’à eux excellents pour travailler les problèmes de peau ou pour revitaliser tout l’organisme. Pour préparer un bain à base de plante, préparer une infusion, décoction ou macération, mais en utilisant une plus grande quantité de plante (une poignée de plante par litre d’eau). Passer à travers un tamis et ajouter à l’eau du bain.

UNE INHALATION : Les inhalations consistent à respirer les vapeurs que dégage une plante au contact de l’eau bouillante. Celles-ci travailleront surtout sur le système respiratoire. Pour ce faire, mettre 1 à 2 c. à soupe de plante dans un grand bol qu’on remplit d’eau bouillante. Respirer la vapeur de 5 à 10 minutes avec une serviette posée sur la tête afin de retenir la vapeur. Garder les yeux fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *