La trousse de premier soins aromatique – les cinq premières huiles essentielles à avoir dans sa pharmacie

Question difficile ! Mais, ces cinq huiles essentielles sont les inévitables à avoir dans sa pharmacie. Il est certain qu’une fois que vous aurez utilisé avec succès ces magnifiques outils vous aurez le goût d’enrichir votre panoplie. Mais, il faut bien débuter quelque part. Alors voici mon choix.

EUCALYPTUS CITRIODORA (feuille) Eucalyptus citronné à citronnelle

Originaire du Madagascar et du Vietnam, ses vertus anti-inflammatoires seront mises à profit en de maintes occasions. Son agréable senteur citronnée justifie pleinement son usage très répandu.

Principes actifs : Citronnellal, citronnellol, isopulégol.

Propriétés : Anti-inflammatoire puissante, calmante, sédative, hypotensive, antifongique, antispasmodique, répulsive des moustiques.

Indications : Arthrite, tendinite, sciatique++++, Zona, démangeaison, prurit+++, Hypertension, péricardite+++, Cystite, vaginite, leucorrhée+++ ,Pied d’athlète, mycoses cutanées+++, Répulsion et piqûre de moustiques+++

  • Sur les tendons en état inflammatoire, l’application de 4 gouttes en onction et en massage amènera souvent un progrès notable (arthrite, rhumatisme, tendinite, etc.).
  • Son application, après une piqûre d’insecte par exemple, permettra de faire disparaître instantanément la réaction d’inflammation et la sensation prurigineuse.
  • Diffusée en aérosol, cette huile essentielle est dotée d’un pouvoir antiseptique aérien certain.
  • Pour une épicondylite, mélanger 3 gouttes d’Eucalyptus citriodora avec 3 gouttes d’Hélichrysum italicum à appliquer 4 fois par jour sur le site.

Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques. Déconseillé durant la grossesse et l’allaitement.

 

EUCALYPTUS RADIATA (feuille) Eucalyptus officinal

Originaire d’Australie, l’Eucalyptus radiata est spécifique aux voies respiratoires hautes, c’est-à-dire la sphère rhino-pharyngée (nez-gorge-oreilles). Elle agit principalement comme décongestionnant respiratoire, expectorant et léger anti-infectieux.

L’Eucalyptus globulus a sensiblement les mêmes propriétés que l’Eucalyptus radiata sauf qu’elle est plus agressive et est contre-indiquée chez les enfants de moins de 5 ans. De plus, elle sera à proscrire chez les asthmatiques.

Principes actifs : 1,8 cinéole, α-terpinéol.

Propriétés : Anti-catarrhale, expectorante, antibactérienne, antivirale et immunostimulante, antitussive.

Indications : Bronchite, bronchite asthmatiforme, sinusite+++, Grippe, rhume, épidémies virales+++, Cystite, leucorrhée, vaginite++, Asthénie profonde, perte d’énergie++, Otite infantile+++

  • Il conviendra de diluer avec une partie égale d’huile végétale pour l’utilisation en externe. Pour l’usage interne, ajoutez 2 gouttes d’HE à un excipient.
  • Lors de rhino-pharyngite, frictionner la poitrine en mélangeant avec du Ravensara aromatica à parties égales.
  • Frictionner régulièrement sur le thorax, toutes les heures, dans les débuts d’infections respiratoires ou de grippe, elle permet de mettre l’infection sous contrôle en quelques heures, faire tomber rapidement la fièvre et réduire considérablement la durée et les effets indésirables de ce type d’affection.
  • Pour les rhumes et sinusites, utiliser en diffusion atmosphérique.
  • Une goutte sur une mèche de coton introduite dans le conduit auditif externe sera fort utile en cas d’otalgie (otite).
  • Placée dans un diffuseur, cette huile essentielle constitue également un excellent purificateur d’air.

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques. Déconseillé dans les trois premiers mois de grossesse et pendant l’allaitement.

 

LAVANDULA HYBRIDA clone super (sommité fleurie) Lavandin super

L’hybridation de la lavande vraie et de la lavande sauvage a donné naissance au lavandin. Quoi que plus piquante au nez à cause du camphre qu’elle contient ces propriétés sont proches de ces parents. Son avantage est surtout son moindre coût.

Principes actifs : linalol, acétate de linalyle, camphre.

Propriétés : Anti-inflammatoire, antispasmodique, cicatrisante, vulnéraire, calmante, relaxante, décontractante, antibactérienne.

Indications : Hypertension, palpitation++, Crampes, contractures musculaires+++, États dépressifs, céphalée, migraine++, Dermatoses infectieuses ou allergiques, plaie, brûlure, escarre++, Nervosité, anxiété, insomnie, trouble du sommeil++, Pédiculose (poux de tête) en prévention++

  • En cas de brûlure, faire une application répétée toutes les minutes et espacée au fur et à mesure de l’effacement de la douleur.
  • En cas de coup de soleil, mélanger 10 gouttes HE à 1 c. à soupe de gel d’aloès et appliquer sur le site affecté.
  • En diffusion atmosphérique pour favoriser la relaxation et/ou le sommeil.
  • À masser directement pour traiter les troubles musculaires et dermatologiques.

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques. À éviter durant les trois premiers mois de la grossesse.

 

MELALEUCA ALTERNIFOLIA (feuille) Mélaleuca ou tea tree

Originaire d’Australie, l’huile essentielle de mélaleuca est connue et fortement utilisée. Le mélaleuca était tellement réputé que les travailleurs affectés à la récolte des feuilles de Mélaleuca alternifolia ont été dispensés de service militaire dans les années 40 et que toutes les quantités d’huile disponibles étaient réservées prioritairement à l’Armée et à la Marine australiennes.

Principes actifs : terpinéol 1,4, γ-terpinène.

Propriétés : Antibactérienne majeur à large spectre, antifongique, antivirale, immunomodulante, antiparasitaire cutanée et intestinale, décongestionnante veineuse et lymphatique, neurotonique.

Indications : Infections buccales : aphtose, abcès, gingivite++++, Infections bactériennes ou virales des voies respiratoires supérieures et inférieures : sinusite, rhinite, otite, laryngite, bronchite+++, Mycoses cutanées, unguéales et sous-unguéales+++, Oedème lymphatique++, Varice, jambes lourdes, hémorroïde++

  • Pour toutes les infections, utiliser en externe, 3 à 4 gouttes HE en massage sur la peau à répéter 3 fois par jour pendant une semaine.
  • L’utilisation interne en complémentarité avec les soins externes est possible (avec un excipient) mais, son goût est un peu rébarbatif !
  • Utilisée pour désinfecter les petites blessures et piqûres d’insectes, pour éliminer le pus et pour lutter contre les infections.
  • Pour la gingivite, en hygiène dentaire quotidienne, 1 gouttes HE sur la brosse à dents avant le dentifrice.

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques. À éviter durant les trois premiers mois de la grossesse.

 

MENTHA X PIPERITA (partie aérienne) Menthe poivrée

Hybride issu de Mentha aquatica et de Mentha spicata. Un usage classique de la menthe poivrée est son application à l’état pur sur le front, les tempes et au niveau de la nuque en cas de céphalée ou de migraine.

Principes actifs : Menthol, menthone.

Propriétés : Anesthésique, analgésique, antibactérienne, antivirale, cholagogue et cholérétique, tonique et stimulante générale, digestive (stomachique, carminative, antinauséeuse).

Indications : Névralgie, sciatique, arthrite, rhumatisme, tendinite+++, Otalgie, rhinite, sinusite, laryngite+++, Fatigue hépato-pancréatique++++, Asthénie physique et mentale+++, Nausée, vomissement, dyspepsie, indigestion, flatulence+++, Zona, céphalée, vertige, névrite++++, Urticaire, eczéma, acné, varicelle+++, Choc, traumatisme++++

  • Très utile pour traiter les problèmes d’indigestions ainsi que le mal des transports, une goutte dans un peu de miel ou sur un morceau de sucre apaisera rapidement ce type de trouble.
  • Appliquée sur l’abdomen 2 à 3 gouttes au niveau du foie et de l’estomac lors de vomissement.
  • En cas d’obstruction nasale, une à trois gouttes versées sur un mouchoir à travers lequel on respire et une goutte dans du miel à laisser fondre dans la bouche se révèlent immédiatement efficaces.
  • En usage gingival et dentaire, pour calmer les douleurs, l’effet est également rapide et durable.
  • Pour toute douleur musculaire ou névralgie, appliquer 3 gouttes HE et 4 gouttes d’huile végétale pour diminuer la perception de la douleur et donner une impression de froid.

Contre-indications : Cette huile essentielle est à proscrire chez les très jeunes enfants de moins de 3 ans (risque de spasme laryngé). En usage externe, toujours diluer avec une huile végétale, sauf pour un usage très localisé (front et tempes). Déconseillé durant la grossesse et l’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *