L’oignon contre le rhume et la grippe !

Le rhume et la grippe avec l’automne frappent à nos portes. Ripostons avec l’oignon! Et oui, l’oignon cache sous sa pelure un secret bien gardé. Voyons voir…

Le rhume est une infection du nez et de la gorge qui provoque des éternuements, une congestion nasale et un mal de gorge. Ses symptômes apparaissent graduellement, et persistent 4 à 7 jours. Le rhume peut amener des complications et dégénérer en otite, sinusite, bronchite et peut réactiver le virus de l’herpès.

La grippe est causée par un virus qui s’attaque au système respiratoire empêchant de mener à bien ces activités régulières. La grippe est contagieuse et demande des mesures d’hygiène de base. Les symptômes durent de 2 à 7 jours et la fatigue peut persister jusqu’à 2 semaines. Les premiers symptômes sont des frissons, des douleurs musculaires généralisées, de la fatigue, des maux de tête, des maux de gorge, des éternuements et de la fièvre.

Mais que faire lorsque la congestion est tenace et que les mucus ne veulent pas quitter notre système respiratoire ?

Le bouillon d’oignon est alors une alternative efficace pour petits et grands. Le bouillon d’oignon a une action expectorante et fluidifie le mucus. Facile à faire, il peut être conservé dans un récipient de verre au frigidaire quelques jours. Le goût sucré en facilite la prise pour les plus petits. Voici comment faire :

Prendre 3 gros oignons que vous hachez et les mettre dans une casserole à fond épais avec 1 litre d’eau. Mijotez à feu doux à couvert pendant 2 heures. Passez et utilisez le bouillon selon les dosages suivants :

Dosage :

Enfant de moins d’un an : 15 à 30 ml / 3 fois par jour dilué avec de l’eau

Enfant 1 an à 3 ans : 30 à 60 ml / 3 fois par jour dilué avec de l’eau

Enfant de 4 ans à 7 ans : 60 à 90 ml / 3 fois par jour

Enfant de 7 ans et adulte : 90 à 180 ml / 3 fois par jour

Il est aussi possible d’en faire une soupe. Cuire les autres légumes à la vapeur et incorporer au bouillon. Passer au mélangeur. Attention de ne pas utiliser de pomme de terre dans le cas de trouble respiratoire. Ce légume et générateur de mucus.

Plusieurs autres solutions sont aussi possibles à cas de rhume ou de grippe :

  • Pour soulager, dégager et désinfecter les voies respiratoires : Eucalyptus radiata en inhalation ou en usage topique sur la poitrine et le dos.
  • Une tasse d’eau chaude auquel on ajoute 2 c. à table de jus de citron et une cuillerée à thé de miel non pasteurisé permet de soulager l’irritation de la gorge.
  • La tisane de mélisse ou d’achillée pour diminuer la fièvre.
  • Une infusion de racine de gingembre frais pour soulager les symptômes de rhume grâce à son action échauffante.
  • Le traditionnel bouillon de poulet maison assaisonné d’oignon, d’ail et d’un peu de Cayenne.
  • Le jus de chou en gargarisme est excellent pour les maux de gorge et les amygdalites.
  • Pour le mal de gorge une potion magique, mais qui ne convient pas au plus sensible d’entre nous ! Mélanger ½ tasse d’eau, ½ tasse de vinaigre de cidre de pomme, 3 c. à soupe de miel et 1 c. à thé de poivre de Cayenne. Prendre en gargarisme plusieurs fois par jour. Pour les grands seulement.
  • Une tisane d’orme rouge pour la gorge irritée (½ c. à thé d’orme rouge pour ½ tasse d’eau) ou la teinture mère de guimauve.
  • Le thym en inhalation, bain ou tisane pour décongestionner.
  • Dodo, liquide, dodo, liquide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *